Budget 2014 : priorité sur l’ emploi !

Le Gouvernement a présenté le 25 Septembre 2013, en Conseil des ministres, la répartition des 15 milliards d’euros d’économies du budget 2014, et ses projets pour l’ emploi.

Le budget 2014 sera orienté prioritairement sur la croissance et l’ emploi puisque les dépenses en faveur de l’ emploi représenteront 77% du budget alloué.

Ainsi, le budget du ministère du Travail va augmenter de 8.9% par rapport au budget de 2013, soit 11 milliards d’euros dont 3,6 milliards seront consacrés au financement des contrats aidés.

Les contrats aidés, principal instrument pour lutter contre la hausse du chômage

Il s’agit pour le ministère du Travail de miser sur une politique en faveur de l’ensemble des emplois aidés : 1,3 milliard d’euros consacrés au financement des emplois d’avenir et 410 millions pour les contrats de génération.

Des économies sur l’apprentissage…

Le budget 2014 confirme la suppression de l’indemnité compensatrice forfaitaire (ICF) en matière d’apprentissage qui était versée aux entreprises, dans l’objectif de réaliser une économie de 550 millions d’euros.

Néanmoins, cette décision avait engendré le mécontentement de nombreuses entreprises, principalement les petites structures dont l’ICF leur était d’une grande utilité.

Afin de continuer à soutenir les TPE et l’action de formation des apprentis, le Gouvernement a déclaré qu’une aide similaire serait accordée uniquement à ces dernières. L’aide « sera financée par un recentrage du crédit d’impôt sur les sociétés bénéficiant aux entreprises qui recrutent des apprentis ».