Budget 2015 : Création annoncée de 50 000 emplois aidés supplémentaires.

Les députés ont validé mardi 28 octobre 2014 en commission le financement de 50.000 emplois aidés supplémentaires.…

Afin d’endiguer la montée du chômage, le gouvernement est contraint de lâcher du lest sur les emplois aidés. Au moment où ont été annoncés les mauvais chiffres du chômage pour le mois de septembre, il a en effet décidé de financer 50.000 emplois aidés supplémentaires dans le budget 2015.

Cette augmentation du nombre des emplois aidés se fera via le vote d’un amendement à la loi de Finances 2015, porté par Bruno Le Roux, président du groupe PS à l’Assemblée nationale.

50.000 emplois aidés supplémentaires

Une hausse du nombre des emplois aidés était une demande des parlementaires « frondeurs » du PS mais aussi du ministre du Travail François Rebsamen qui n’avait initialement pas obtenu gain de cause. Dans le projet de budget dévoilé début octobre, il était prévu pour 2015 de consacrer 1,2 milliard d’euros au financement des 195.000 emplois d’avenir, 270.000 contrats aidés « classiques » dans le secteur non marchand et 80.000 contrats aidés du secteur marchand (CIE) supplémentaires, ciblés vers les demandeurs d’emploi de longue durée et les seniors, conformément au « plan seniors » décidé en 2014.
Finalement, donc, 35.000 contrats aidés « classiques » seraient ajoutés ainsi que 15.000 emplois d’avenir. Selon Bruno Le Roux, cette rallonge aurait un coût de 200 millions d’euros.