Les patrons de PME se plaignent de ne pas trouver assez d’ apprentis

«  Près de 30% des PME n’ayant pas recruté d’apprentis en 2013 expliquent qu’ils ont des difficultés à trouver des candidats »

« 21 % des PME soulignent que leur situation financière ne leur permet pas d’avoir recours à ce dispositif »

 

Selon un récent sondage IFOP, de nombreux patrons de PME françaises recherchent désespérément des apprentis, outre les difficultés de recrutement, ils mettent aussi en avant la complexité des démarches administratives.

Le taux de chômage des jeunes de 15-24 ans ne cesse de s’élever, 24.5%, le nombre d’apprentis est encore en baisse en 2013. Ce qui est d’autant plus regrettable c’est que l’apprentissage offre un accès privilégié au marché de l’emploi, tout en permettant aux jeunes d’avoir un diplôme.

Pour le gouvernement, certaines aides ne sont pas suffisamment attractives, mais pour les patrons le problème ne se situe pas ici.

Pour dénicher la perle rare des candidats, 86% des patrons souhaitent que des ajustements soient effectués, pour que les formations soient adaptées aux besoins des entreprises.

Toujours selon le sondage IFOP, ils veulent participer à l’élaboration des programmes de formation pour que l’enseignement professionnel gagne en niveau de compétence.

Toutefois, les partons souhaitent augmenter le nombre d’apprentis, et sont favorables à la simplification du dispositif, notamment des OPCA. Satisfaits de la collecte de la taxe d’apprentissage, ils déplorent néanmoins leur nombre élevé, ce qui exprime trop grande complexité du système.